Bourgeoise made in Roubaix

Bourgeoise made in Roubaix

A Roubaix, les maisons bourgeoises se succèdent et ne se ressemblent pas. Au début du siècle dernier, les architectes rivalisaient de génie pour laisser leur empreinte dans la capitale textile. Aujourd'hui, la ville concentre encore quelques-unes de leurs plus belles réalisations. Agent immobilier chez Abrinor-Debeunne, François Roussel nous présente l'une d'entre elles à deux pas du parc Barbieux.

« Vous ne pouvez pas la rater, elle dispose d'une magnifique façade hollandaise » nous avait indiqué François Roussel. L'agent immobilier nous a donné rendez-vous devant la maison. S'il comptait nous épater avec la façade, disons que le pari est réussi. La belle a de l'allure. Devant l'imposante porte d'entrée en chêne, quelque chose nous dit que les surprises ne font que commencer... Une entrée en marbre, quelques marches à grimper et nous voilà sur le palier. « A votre gauche, vous avez le vestiaire, devant vous la salle de réception et sa magnifique vue sur le jardin » commente François Roussel. Sur 65 m2, la triple salle de réception résume à elle seule la maison : un cachet incroyable, une belle luminosité et surtout une rénovation de grande qualité.

Aucun travaux
« Les propriétaires ont vécu ici une dizaine d'années, les enfants quittant le nid, ils ont choisi de revendre mais une chose est sûre, ils n'ont pas lésiné sur les moyens pour apporter le confort et  préserver les matériaux d'origine ». Ainsi, les parquets ont été sauvegardés à tous les niveaux, la cheminée à feu de bois également, tout comme les radiateurs d'époque en fonte. Chaudière, électricité, évacuation et même très récemment la toiture, tout a été refait dans les règles de l'art. A l'étage par exemple, les fenêtres des chambres côté rue ont été doublées pour apporter du confort tout en conservant le vitrage d'origine. « C'est du détail mais c'est exactement ce qui fait le charme de ces maisons, et à la revente cela fait toute la différence » explique l'agent immobilier.

Spacieuse et lumineuse
Sur 280 m2, la belle roubaisienne ne manque pas d'espace. Au rez-de-chaussée, le salon-salle à manger est directement connecté au jardin arboré de 450 m2, les ouvertures ont été multipliées pour récolter un maximum de lumière. La cuisine volontairement ouverte confère une note conviviale à l'ensemble. Le premier étage bénéficie quant à lui d'une double distribution. « Vous avez 5 chambres sur le même palier ainsi qu'une salle de bains et une douche, c'est un vrai plus ». Chaque chambre se veut spacieuse et dispose en outre d'une belle hauteur sous plafond. « Nous sommes dans la maison de famille par excellence. On peut tout imaginer : des chambres, des bureaux, des salles de jeux.  Chacun en fonction de son modèle familial et de ses besoins peut s'approprier les espaces ».

Un appartement parental
D'autant que le dernier étage réserve encore une très belle surprise : 70 m2 de suite parentale ! Les propriétaires actuels ont aménagé un coin home cinéma, une très belle bibliothèque, un dressing, un bureau atelier, une salle de bains sans oublier la chambre bien sûr... « La cerise sur le gâteau » s'amuse l'agent immobilier. « Il est vrai que des biens comme celui-ci, cela reste rare. Une bourgeoise dans cet état avec un tel confort dans ce quartier prisé de Roubaix, c'est sûr que nous n'en croisons pas tous les jours ». A deux pas de Barbieux, du tramway, des commerces et des écoles réputées, la belle bénéficie en effet d'une situation de choix. Faut-il ajouter qu'elle dispose d'un garage, d'une laverie ou encore de plusieurs caves ? Soyons fair-play et laissons quelques surprises aux visiteurs. Bonne visite ! 

Maison en exclusivité chez Abrinor-Debeunne, 167 boulevard de Fourmies, 59100 Roubaix, 660 000 euros, 03 20 72 00 16

Texte : Ludivine Fasseu

acheter