L’immobilier en France en quelques chiffres

L’immobilier en France en quelques chiffres

18,3% C’est la part consacré à l’immobilier dans le budget des français

Selon une étude réalisée par le Crédit Foncier, la part occupée par l’immobilier dans le budget des ménages européens sourit plutôt aux Français. En effet, la part consacrée pour se loger est plutôt moins importante que chez leurs leurs voisins européens. A titre de comparaison, c’est un tiers pour les Hollandais et les Allemands, et un quart pour les Britanniques. En France, seulement 10% de la population a fini de rembourser son crédit immobilier.

2,1%, le niveau du taux d’intérêt moyen

Les Français bénéficient de taux d’intérêt particulièrement bas en comparaison avec ceux de ses voisins européens. Pour financer son logement, on s’endette en moyenne à 2,9% aux Pays-Bas ou encore 2,6% au Royaume-Uni. Ces faibles taux s’expliquent selon le Crédit Foncier, par l’offre bancaire en France qui se livre une concurrence féroce pour la conquête des futurs acquéreurs.

19 ans, pour la durée moyenne du prêt immobilier

Elle est plus courte que la moyenne de 25 ans, chez la plupart de nos voisins. Certains pays sont soumis à des durées plus longues : 29 ans au Portugal et même 30 ans aux Pays-Bas.

65 % de propriétaires en France

Par contre, les Français sont moins souvent propriétaires que leurs voisins. 70% en moyenne en Europe. La surface acquise est exactement dans la moyenne des autres pays, avec 102 m² possédés, de même que le nombre d’habitants par logement (2,3 personnes en moyenne).

24 ans, l’âge moyen auquel on quitte le foyer parental

Comme en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. En Italie, en Espagne et au Portugal, il faut en revanche attendre 29 ans ou 30 ans pour quitter le cocon familial, une des conséquences du taux de chômage élevé dans ces pays.

acheter