ACHETER EN 2018 NOS CONSEILS POUR VOUS LANCER !

ACHETER EN 2018 NOS CONSEILS POUR VOUS LANCER !

Une nouvelle année démarre, et si c’était le bon moment pour acheter ? Découvrez nos conseils pour réussir votre projet d’achat avec sérénité.

1 - DÉFINISSEZ VOTRE BUDGET
La première chose à faire avant de vous lancer dans un achat immobilier est de définir votre capacité d’acquisition, autrement dit votre budget. Qu’il s’agisse d’une résidence principale, appartement ou maison, ou d’investissement locatif, vous devez évaluer le budget global dont vous disposez. En premier lieu, il s’agit de calculer la somme de votre apport personnel, c’est-à-dire l’argent que vous avez mis de côté. Cela peut provenir de votre épargne personnelle, d’un héritage, d’un don ou encore de la revente d’un bien. En second lieu, il s’agit de calculer votre capacité d’emprunt. Pour estimer le montant que vous pourrez emprunter auprès de votre banque, il faut évaluer la somme que vous serez en mesure de rembourser chaque mois. Idéalement, cette somme devra être équivalente а 30% de vos revenus nets mensuels pour ne pas impacter les dépenses courantes liées а l’alimentation, aux loisirs, équipements, charges... N’oubliez pas d’intégrer vos nouvelles charges de propriétaire (copropriété, taxes foncières) et autres charges prévisibles ainsi que les différents frais associés (notaire, agence, garantie bancaire...). Dernière étape, pensez à intégrer le niveau des taux d’intérêt et leurs variations. Il existe des simulateurs en ligne pour vous aider à trouver la meilleure formule de financement et optimiser votre crédit immobilier !

2 - DÉTERMINEZ VOS BESOINS
Si vous décidez d’acquérir un logement en résidence principale, il faut au préalable définir vos besoins en termes de surface en fonction du lieu et de votre budget. Appartement ou maison ? Avec balcon, terrasse, jardin, parking ou garage ? Une fois que vous avez déterminé votre type de bien et le volume dont vous avez besoin pour votre nouvelle vie, vous pouvez commencer vos recherches. Les visites virtuelles constituent un bon moyen pour découvrir plusieurs biens sans avoir à vous déplacer. L’agent immobilier peut ainsi vous présenter différents aménagements possibles grâce à des logiciels performants. Idéal pour une première sélection ! Pour se projeter encore plus facilement à l’intérieur d’un bien et donc de votre projet, les promoteurs et constructeurs proposent de plus en plus les visites d’appartements ou de maisons témoins. Vous pouvez ainsi vous rendre compte de l’agencement des pièces et de l’espace disponible en situation bien réelle. Attention cependant à ne pas vous précipiter. L’acquisition d’un logement requiert beaucoup de patience. Prenez suffisamment de temps pour étudier votre projet avant de signer un compromis de vente. Il serait dommage de regretter un achat qui vous engage sur de nombreuses années.

3 - CHOISISSEZ LE BON EMPLACEMENT
L’emplacement est le critère numéro un pour définir un bon achat immobilier. Pour votre achat de résidence principale ou votre investissement locatif, certains critères de recherche sont à prendre en considération. Si vous décidez d’acquérir un bien, vous devez être exigeant sur la situation géographique de celui-ci (proximité de votre travail, des commerces, des crèches, des écoles ou encore des transports en commun). N’hésitez pas à vous renseigner notamment sur les taux d’imposition en vigueur ainsi qu’auprès des anciens propriétaires pour avoir une idée du montant de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Autre précaution à prendre en compte : les nuisances sonores. Pour cela, une visite de jour et de nuit vous permettra d’éviter de mauvaises surprises une fois le bien acheté. Vous pouvez également glaner des informations auprès du voisinage, du syndic ou de l’agent immobilier chargé de la vente. Si vous êtes investisseur, bien choisir son emplacement est primordial. En effet, il faut vous assurer de sélectionner un secteur qui attire des locataires grâce aux services, commerces, équipements et transports en commun à proximité.

4 - PROFITEZ DE FINANCEMENT ADAPTÉS
Il existe aujourd’hui plusieurs dispositifs reconnus par les banques pour vous aider financièrement à concrétiser votre projet. Le Prêt à taux zéro (PTZ), qui vient d’être reconduit pour quatre ans dans les zones tendues (A, A bis, B1), représente un avantage financier pour votre achat puisqu’il peut couvrir jusqu’à 40% du coût total de l’opération selon la nature et la localisation du bien. À noter que pour en bénéficier, vous devez être primo-accédant ou ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années qui précèdent la demande. Si vous êtes investisseur, vous pouvez profiter du dispositif Pinel, lui aussi reconduit pour quatre ans, permettant une réduction fiscale de 12% du prix de revient répartie sur six ans, 18% sur neuf ans et 21% sur douze ans. Pour être éligible, le prix d’achat ne doit pas excéder les 5 500 euros du mètre carré et dans la limite d’un montant total d’investissement de 300 000 euros par an.

Par Lina Tchalabi

acheter