Les 8 commandements du futur propriétaire

Les 8 commandements du futur propriétaire

Choisir les revêtements de sols, anticiper l'emplacement des prises électriques, imaginer la cuisine : avant d'emménager dans sa future maison, il faut penser à tout ! Nos conseils pour peaufiner votre projet avec sérénité... 

1. DANS VOTRE FUTURE MAISON, VOUS VOUS PROJETTEREZ
Cette maison, vous en rêvez depuis des années. Mais, avez-vous déjà songé à la place des prises électriques ? A la robinetterie ? Aux sols ? Avant toute chose, prenez le temps de vous projeter dans votre future habitation
et interrogez-vous sur votre mode de vie. Vous aimez cuisiner et recevoir vos amis autour d’une grande table ? Optez pour une belle cuisine ouverte avec un îlot central. Une configuration conviviale qui vous permettra de recevoir vos invités tout en continuant à vous activer derrière les fourneaux. Vos deux ados veulent de l’espace (et vous aussi !) ? Pourquoi ne pas leur réserver l’étage et aménager une suite parentale au rez-de-chaussée ? Profitez du délai entre le dépôt du permis de construire et le début des travaux pour peaufiner votre projet. Cela vous évitera les déconvenues par la suite...

2. DE LA RÉUNION DE MISE AU POINT, VOUS PROFITEREZ
Appelée aussi MAP, cette réunion permet de dérouler votre projet de A à Z, de poser vos questions et surtout d’avoir une vision plus précise de votre future maison. Un seul conseil : soyez pragmatique ! Par exemple, vous hésitez entre des menuiseries en bois, en PVC ou en alu ? Si vous n’êtes pas à l’aise avec le pinceau, préférez les deux derniers matériaux qui demandent peu d’entretien. Des doutes sur la couleur ? Choisissez plutôt des teintes neutres afin que les huisseries aient le moins d’impact possible sur votre future décoration.

3. AU PLAN ÉLECTRIQUE, VOUS RÉFLÉCHIREZ
Vous avez déjà des palpitations, rien que d’y penser ? Pas de panique. Outre les obligations légales des constructeurs - une prise tous les 4 m2 dans le salon et la salle à manger ; 3 prises dans les chambres ; 6 prises dans la cuisine dont 4 installées au niveau du plan de travail – là encore, c’est votre future façon de vivre dans la maison et la disposition des meubles qui vont dicter les emplacements. Soyez également attentif aux éclairages : plutôt indirect et tamisé dans le coin salon ; plus puissant au-dessus de la table à manger, etc. Le must : investir dans la domotique afin de pouvoir programmer la luminosité en fonction de la journée !

4. LES REVÊTEMENTS DE SOLS, VOUS COMPAREREZ
Carrelage, parquet, béton ciré : votre cœur balance ? Agréable et esthétique, le parquet en bois massif a l’avantage d’être un bon isolant et donne du cachet à la pièce où il est installé. Seul bémol : il est plus difficile à entretenir. Ceux qui souhaitent un sol plus résistant opteront pour du carrelage. Ultra- solide, celui-ci connaît un nouvel essor dans la maison et imite, parfois à s’y méprendre, la pierre, le béton et même le bois grâce à l’impression numérique. Le carrelage est aussi fortement recommandé en cas d’installation d’un plancher chauffant. Le béton ciré, quant à lui, est facile d’entretien mais nécessite une mise en œuvre plus technique...

5. DES ESPACES DE RANGEMENT, VOUS PLANIFIEREZ
Envie d’un large dressing ? D’une bibliothèque ? D’une penderie sous l’escalier ? Ces espaces de rangement se planifient à l’avance. Alors, pour avoir une maison fonctionnelle, anticipez ! Exprimez vos envies à votre constructeur pour qu’il puisse imaginer des rangements adaptés : larges placards dans les chambres des enfants, casier pour les chaussures dans l’entrée, etc.

6. POUR LA CUISINE, À UN SPÉCIALISTE, VOUS VOUS ADRESSEREZ
Cuisine en L, en U, linéaire, avec îlot ou sans îlot : l’implantation de la future cuisine est à prendre en compte rapidement dans votre projet afin que le constructeur puisse maîtriser toutes les particularités qu’exige cet espace. Alors, ne tardez pas à vous adresser à un spécialiste ! Sachez que la cuisine en parallèle est plutôt destinée aux petites superficies et que la configuration en U suppose que vous disposiez, au moins, de 8 m2. Assez fréquente, l’implantation en L s’adapte bien aux cuisines ouvertes ou semi-ouvertes et permet d’installer un coin repas. Enfin, la cuisine en linéaire avec un îlot met en valeur les grands espaces tout en étant très conviviale.

7. LA ROBINETTERIE, EN FONCTION DU STYLE DÉSIRÉ, VOUS ADAPTEREZ
Mitigeur thermostatique, robinet à col de cygne ou rétro ? Le choix de la robinetterie de la cuisine et de la salle de bains dépend beaucoup du style que vous souhaitez donner à ces deux pièces. Ambiance campagne chic ? Investissez dans un évier XXL en céramique et un robinet à l’esprit « vintage ». Au contraire, vous rêvez d’une cuisine plutôt design ? Optez pour un évier en Corian® et une robinetterie ultra-épurée. Certains modèles pouvant vite faire grimper la note, gardez un œil sur votre budget !

8. LA SALLE DE BAINS, VOUS ANTICIPEREZ
La salle de bains est devenue une pièce maîtresse de la maison. Son aménagement exigeant des travaux d’installation parfois complexes, mieux vaut anticiper ! Par exemple, la douche à l’italienne - qui séduit aussi bien par son esprit esthétique que son côté pratique - suppose une évacuation dans le sol. De même, la tendance actuelle étant à la robinetterie encastrée mieux vaut prévenir votre constructeur à l’avance si vous souhaitez installer ce genre d’équipement.

acheter