Le PTZ rural s’étend à 30.000 communes

Le PTZ rural s’étend à 30.000 communes

Annoncé le 14 septembre dernier, l’élargissement du prêt à taux zéro (PTZ) dans l’ancien à 30.000 communes rurales devrait relancer le dispositif. De l’avis des professionnels, c’est une très bonne nouvelle, qui va permettre de redonner du pouvoir d’achat aux primo-accédants.

Au départ réservé, sous conditions de ressources, aux acquisitions de logements neufs, le prêt à taux zéro (PTZ) avait été relancé dans l’ancien début janvier. 6.000 communes de moins de 10.000 habitants sont actuellement concernées. La mesure étend le dispositif, à partir du 1er janvier 2016, à 30.000 communes qui couvrent 90 % du territoire métropolitain et 40 % de la population.

Pour bénéficier du prêt à taux zéro dans l’ancien il faut respecter deux conditions :

1/ Acheter un logement ancien dans l’une des 6.000 communes rurales listées par le gouvernement (30.000 à compter du 1er janvier 2016).

2/ S’engager à réaliser des travaux de rénovation ou d’amélioration pour un montant représentant au moins 25 % de l’acquisition. Ces travaux doivent être réalisés dans un délai de trois ans après l’émission de l’offre de PTZ. Les travaux concernés doivent permettre de créer des surfaces habitables nouvelles, moderniser, assainir ou aménager des surfaces existantes. Les travaux destinés à réaliser des économies d’énergie sont également pris en compte.

Texte et photo : Sébastien Hennebique

construire-et-renover