Aménager une cave : un trésor sous la maison...

Aménager une cave : un trésor sous la maison...

Véritable gain de place, la cave s’aménage également pour donner naissance à toutes vos envies d’espace ! Bureau, buanderie, salle de jeux ou cave à vin, le sous-sol est la nouvelle pièce à investir pour agrandir sa maison, sans avoir à déménager.

Travaux et législation

Avant même de penser à l’aménagement de cette nouvelle pièce à vivre, il va falloir réfléchir aux travaux que vous allez entreprendre… Des travaux qui peuvent s’avérer un peu couteux, mais qui feront prendre de la valeur à votre maison. Le prix de l’aménagement d’une cave reste extrêmement variable, puisqu’il change selon la disposition, l’état, les contraintes et les avantages du lieu. Avant toute chose, il est impératif, de se renseigner auprès de votre mairie… En effet, certaines communes interdisent l’aménagement de caves lorsqu’il y a un risque sanitaire, alors que d’autres exigent autorisation de travaux ou permis de construire… Des éléments à régler avant tous travaux, pour être en phase avec la législation.

Assainir le lieu

Principal ennemi de la cave : l’humidité. Celle-ci est assez difficile à traiter, le sous-sol n’étant pas aisément ventilé… Ces travaux passent d’abord
par un traitement des murs. Faites appel à un spécialiste qui sera en mesure de vous apporter son expertise et son savoirfaire avec les bons produits et les outils adéquats. Au final, le taux d’hygrométrie ne devra pas dépasser 70%. Pour maintenir cet air sain, pensez à la ventilation : vous pouvez installer un extracteur ou vous raccorder à la VMC de votre logement. Ouf, on respire mieux ! Si la pièce est habitée par des rats, faites appel à un spécialiste de la dératisation ou prévoyez un traitement de choc avec pièges ou utilisation de produits chimiques.

Bien isoler

Pour créer un cocon aussi confortable que possible, il est important d’avoir une très bonne isolation. Thermique ou encore phonique (selon l’utilisation souhaitée), celle-ci va vous permettre de vous transposer un peu plus, dans le projet de votre nouvelle pièce de vie. Pour le sol, placez un film isolant sous la chape de béton sèche. Les murs, quant à eux, seront isolés à l’aide de laine minérale, de polystyrène ou d’isolants écologiques. Maintenant que le sous-sol est assaini et bien isolé, vous pouvez vous intéresser de plus près à l’électricité et la plomberie. Pensez à choisir un revêtement mural qui laisse respirer les murs et s’adapte aux particularités d’une pièce en sous-sol.

Indispensables ouvertures 

Buanderie ou salle de jeux ? Quel que soit votre projet de réaménagement de cave, il faudra penser aux ouvertures. Si vous avez un soupirail existant, vous pourrez charger un maçon de l’agrandir. Vous pouvez aussi installer un puits de lumière, communiquant avec la façade sud de la maison ou faire installer une vitre au plafond qui conduira les rayons de soleil du rez-de-chaussée jusqu’au sous-sol.

Electricité, chauffage et bricolage

Une fois le sous-sol assaini et bien isolé, il est temps de passer au second oeuvre. Si vous êtes un as du bricolage, lancez-vous avec précautions et renseignez-vous à l’avance sur les manoeuvres à effectuer. Pour travailler dans des conditions optimales, mieux vaut commencer par s’occuper de l’électricité et du chauffage. Vous pourrez, ensuite, réaliser les éventuelles portes et cloisons. L’étape finale consistera à installer les différents revêtements de la cave. Sols ou murs, il faudra choisir selon vos goûts mais aussi selon l’air ambiant… S’il reste humide, il vous faudra éviter papier peint, moquette et autres matériaux absorbants. Ça y est, le plus dur est fait ! C’est à présent un aspect beaucoup plus agréable, sur lequel vous allez pouvoir vous pencher : mobilier, couleurs, décoration… Vous allez pouvoir apporter votre touche arty à cette pièce unique.

 

La pièce de tous les possibles

Une installation au sous-sol permet de gagner de précieux mètres carrés habitables… Mais que faire de cette nouvelle surface ? Pensez au côté pratique, mais laissez également libre cours à votre imagination… Vous avez la chance de pouvoir investir un lieu insolite : espace de rangement, buanderie, salle de jeux ou cave à vin, le sous-sol est la pièce de tous les possibles !

Le 7ème art à l’honneur

Fermez les yeux et imaginez-vous, confortablement installé sur un large fauteuil, grignotant du pop corn devant une toile… Encore plus agréable : cela se passe chez vous. Pour métamorphoser votre sous-sol en salle de cinéma, quelques règles sont à respecter. Il faut en premier lieu insonoriser la pièce des murs au plafond. Pour les vitres, pensez à installer d’épais rideaux pour éviter la réverbération du son. Pour une ambiance hollywoodienne, optez pour un éclairage tamisé et choisissez des teintes sombres pour les murs. L’écran, quant à lui, doit être adapté aux dimensions de la pièce. La distance entre l’écran et vous doit être trois fois supérieure à la diagonale de l’écran.

Une salle de jeux

Une pièce pour les enfants dans laquelle ils pourraient s’amuser, ranger et déranger leurs jouets… Vous en rêviez depuis longtemps, mais
vous ne pensiez pas avoir l’espace nécessaire pour vous lancer. Afin que votre sous-sol s’emplisse de rires enfantins, il faudra d’abord sécuriser l’espace au maximum. Le matériel électrique doit être certifié et en bon état, alors que les rallonges et câbles électriques sur le sol sont à roscrire. Cette pièce sera destinée à vos enfants : installez des rangements à leur taille, optez pour un revêtement facile à nettoyer et prévoyez des éclairages diffus et bien répartis dans toute la salle de jeux.

Buanderie : le gain de place idéal

Avant de vous lancer dans le vif du sujet, faites une liste des équipements nécessaires à votre buanderie (sèche linge, machine à laver, lavabo) et prévoyez des rangements pratiques qui vous faciliteront la tâche. Il est impératif d’équiper votre buanderie d’une fenêtre afin d’évacuer la chaleur diffusée par les appareils et éviter les problèmes d’humidité. Pensez au respect des normes électriques des pièces d’eau en soussol
: protéger les installations électriques de 30mA, choisir le matériel NF, installer prises de terre et prises spéciales pour les machines ou encore utiliser un disjoncteur module de 20A.

Une véritable cave à vin

Tel un professionnel, vous pouvez installer une cave à vin afin de conserver vos meilleures bouteilles. Pour cela, une règle fondamentale : la cave doit être aérée pour éviter les moisissures. Si celle-ci ne l’est pas, installez un climatiseur qui se chargera de réguler la température (entre 10 et 14°C) et renouveler l’air ambiant. La cave à vin doit également avoir une hygrométrie proche de 70%. Au delà, des moisissures peuvent se former et en-dessous, les bouchons de liège s’assèchent et ne sont plus perméables. Pour maintenir ce taux, terre battue ou gravier disposés
au sol viendront réguler naturellement l’hygrométrie. Bon à savoir : l’obscurité est obligatoire pour la bonne conservation des vins.

 

Par Elsa Demuysère

construire-et-renover