Le retour au pays, une spécialité du Nord

Le retour au pays, une spécialité du Nord

Le 31 mars dernier, l'Insee publiait une étude sur les déménagements des Français d'une région à une autre. Principal éclairage de cette enquête : les Français changent peu de région. Ils restent pour la plupart dans le même département.

Lorsqu'ils quittent leur territoire, ils se tournent plus facilement vers trois destinations : l'Ile de France pour les plus jeunes, le Sud et la façade atlantique tout âge confondu. "Une attractivité professionnelle pour la première et plutôt  résidentielle pour les deux autres" selon l'Institut de sondage.

Et le Nord-Pas de Calais dans tout cela ?

L'Insee s'est aussi penché sur la question du retour au pays, c'est-à-dire les Français qui reviennent vivre dans une région qu'ils connaissent déjà. Force est de constater en lisant cette étude que l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs… Nous sommes les champions de France du retour au bercail ! En moyenne, trois nouveaux arrivants sur dix opèrent un retour dans une région qu'il connaisse déjà. Cette proportion grimpe à près d'une personne sur deux pour la région Nord – Pas-de-Calais.Une attache qui touche tout particulièrement les nordistes de naissance : « 84% des retours dans le Nord-Pas de Calais concernent des personnes nées dans la région. »

Texte : Ludivine Fasseu

emmenager--demenager