Le coworking, pour travailler ensemble et différemment !

Le coworking, pour travailler ensemble et différemment !

Bénéfice économique, association collaborative ou encore union des carnets d'adresses, les avantages du coworking ne sont pas difficiles à défendre. Et depuis son lancement en 2008 en France, ces nouveaux lieux de travail séduisent de plus en plus une communauté d'actifs, formée de travailleurs indépendants, d'auto-entrepreneurs et d'innovants coworkers. Découverte !

Le coworking : une alternative à la solitude et l'isolement : 


Les premières locations de vie ne sont pas les plus spacieuses. Comment peut-on conjuguer alors lieu de travail et lieu de vie ? Les journées peuvent-elles vraiment se dérouler entre ce petit bureau coincé devant le canapé et le mur ? Votre merveilleuse idée d'entrepreneuriat semble plus lumineuse au sein d'un bel espace éclairé et partagé. Vous êtes alors entouré d'autres créatifs brillants, ou d'indépendants chevronnés, ravis de découvrir votre idée autour d'un bon café.
Rien ne vaut la routine d'un salarié : se lever, se préparer et sortir travailler en équipe...
Mais rien ne vaut la routine d'un indépendant : travailler de jour ou de nuit, être maître de ses idées et rester décisionnaire du moyen de les faire vivre... Ne négligeons pas non plus la situation de certains salariés, se sentant isolés au sein même de leur entreprise. Et si le coworking permettait de garder une routine rassurante sans perdre sa liberté ?


Les chiffres du coworking en France : 
Les chiffres ne cessent de grimper. Le coworking représente 2 à 3 % des bureaux aujourd'hui et 10 à 20 % dans seulement 5 ans !
49,5 % des coworkers sont salariés dans des TPE, des PME ou des associations.

Entre France et Belgique : COFFEE
COFFEE est un projet destiné à soutenir l’activité des centres de coworking situés de part et d’autre de la frontière franco-belge, grâce à la mise en commun d’expériences et le partage de connaissances.
En septembre dernier, les coworkers ont pu bénéficier d'une journée ludique autour de l'entreprise libérée ; dès le milieu de la matinée, 3 associations d'environ 7 personnes ont été créées, sans qu'aucune information précise sur leur activité n'ait filtré.
Dotés d'une enveloppe de consignes et d'un petit budget, les participants se sont lancés par groupes dans la réalisation d'un menu pour 6 (entrée, plat dessert), à réaliser avant 12.30.
Le ton est donné, la devise exprime " l'apprentissage par l'expérimentation. "
Après dégustation, un partage d'expérience sur la manière de mener à bien cette mission a pu éclairer le concept d'entreprise libérée.


Le coworking : travailler dans un lieu dédié : 


La différence est notable. Prendre son ordinateur portable et s'installer seul au milieu d'un café nouvelle génération, d'une bibliothèque, ou du club privé d'un aéroport, est donné à tout le monde. Cette démarche pour sortir de chez soi est, somme toute, accessible dans de nombreuses villes (la connexion Internet est proposée un peu partout aujourd'hui).
Mais arriver dans un endroit où une table en plateau ouvert, un bureau individuel fermé, une salle de réunion, une imprimante, un scanneur, un vidéo projecteur, une machine à café, une cuisine équipée et même une standardiste, sont mis à disposition du nouvel arrivant, avec des voisins triés parfois dans le même secteur que soi, est très appréciable et plus rare.
Des postes de travail, équipés de tout le matériel informatique nécessaire, sont occasionnellement compris dans la location.
La facture mensuelle ou par heure, de ce service, reste généralement accessible à tout travailleur flexible.


Des exemples de prix pour une surface à partager : 


La ville de Wambrechies propose des espaces de coworking dans un environnement privilégié, au sein d'un parc regroupant clubs de sport, restaurants ou encore bars à vins, dans des constructions écologiques.
New Workers met aussi à la disposition de ses professionnels solitaires des services d'assistance administrative, d'expertise comptable, de contrôle de gestion et de gestion de patrimoine.
L'offre : open space (250 €/mois en illimité, 80 €/mois pour 5 jours/semaine), bureaux individuels (450 €/mois) ou partagés (pour 3 personnes, 350 €/mois, pour 2 personnes, 400 €/mois) salles de réunion (offres allant de 60 € à 280 € selon la taille et l'emplacement des salles).
Toutes les réservations se déroulent en ligne.
Prévoyez un dépôt de garantie d'un mois, restitué en fin de période.

Le coworking : union des ressources et développement du réseau !
L'idée de ces espaces d'échanges est de mettre en commun son réseau de manière informelle, de pratiquer une forme d'entraide professionnelle, supervisée en général par les gérants du lieu. Des projets à plusieurs sont envisagés, selon les métiers ou les passions. Un appel d'offres intéressant autorise à s'entourer des compétences des uns et des autres par exemple. Les indépendants, nouvellement collègues, s'apportent écoute et conseils mutuels à un instant T.
Beaucoup de passages et donc très peu de sédentarité sont à prévoir dans ces pépinières, qui peuvent aussi servir de lieu pour des expositions, des lancements de marque ou des événements ponctuels. Ici, l'équipement informatique est rarement fourni.



La MEL excelle en immobilier de bureaux :


Les chiffres révélés par le journal La Voix du Nord sont enivrants. 225 246 m² de bureaux vendus en 2016, 95 % de la construction tertiaire de la région placent la métropole Lilloise en deuxième place du marché de province après Lyon.
Les lieux phares : l'immeuble Comex, Euratechnologies, la Haute Borne, Euralille, le futur ShAKe, les Prés-La Pilaterie, avec des volumes de transaction défiant toute concurrence sur ces 5 dernières années.

Le coworking version luxe en plein centre de Lille !
Now Coworking continue son ascension dans toutes les villes trépidantes de France. Après Rouen, Lyon et Marseille, cette communauté de coworking développe son concept à Lille : en plein centre-ville, sur la place du Théâtre, au Palais de la Bourse !
Et pour aller encore plus loin, certaines innovations ne laissent pas indifférents. Comme une terrasse sur le toit pour cogiter, partager, analyser, se confronter et même un appartement dédié aux coworkers jusqu'à l'aboutissement de leur projet. Ici, pas de bail, ni de caution.
Au début du mois d'octobre, 300 m² ont déjà été inaugurés et NOW Lille sera complètement lancé au premier trimestre 2018, avec à la clé 10 fois plus d'espace, 80 bureaux individuels et 7 salles de réunion. Vous êtes 1200 à être attendus dans ces lieux.
La mise à disposition de réseaux et de partenariats peut apporter un vrai dynamisme aux indépendants. Soulignons aussi que tous les espaces de coworking ont un fonctionnement différent, analyser ses besoins est donc essentiel avant de se lancer à la recherche de son nouveau bureau ! Et malgré un attrait incontestable, cette forme de communauté professionnelle ne doit pas dissimuler le besoin d’un dispositif législatif pour une meilleure protection, sociale notamment, de toutes ces jeunes énergies.

etre-locataire