Des conseils pour vendre son logement

Des conseils pour vendre son logement

Il ne suffit pas de faire appel à une agence immobilière et d’accrocher quelques panneaux pour vendre son logement. Du premier contact à la signature du contrat, la maison se doit d’être apprêtée en toute circonstance. 
 

Attiser la curiosité

L’étape initiale consiste à promouvoir efficacement votre logement. Les particuliers à la recherche d’un nouvel habitat débutent leur quête en consultant les petites annonces et en furetant sur internet. Vous vous devez d’y apparaître. 
 
Sachez que, bien avant les informations pratiques, ce sont les photographies qui retiendront l’attention. Cruciales, elles donnent un premier aperçu des lieux et permettront de déterminer la suite des évènements. Il est donc impératif de ne pas les négliger.
 
  • Evitez de prendre des photographies avec votre portable. La résolution n’est généralement pas assez élevée. Préférez l’utilisation d’un véritable appareil numérique. Le must : faire appel à un photographe professionnel !
  • On l’oublie trop souvent : une photographie ne se prend pas uniquement en paysage. Certaines pièces seront davantage valorisées par une prise de vue en portrait. 
  • Trouvez le meilleur cadrage qui soit. Les clichés qui montrent un long pan de mur n’ont aucun intérêt. Chaque photo doit transmettre une info.
  • N’abusez pas du flash : il a tendance à dénaturer les couleurs de la pièce à son désavantage.
 
Provoquer le coup de foudre  
 
Vous êtes du genre à acheter par affection ? Sachez que vous n’êtes pas le seul : la majorité des acquéreurs attendent de trouver le logis qui fera battre leurs cœurs avant de s’engager. Or, même si le charme du lieu y est pour beaucoup, -et malgré les idées reçues-, le coup de foudre, ça se provoque ! 
 

Le home-staging 

Comment prodiguer des conseils pour vendre son logement sans évoquer le home-staging ? 
De plus en plus répandue, cette pratique permet au néophyte de valoriser son bien immobilier grâce à l’œil expert d’un professionnel. « Il s’agit de mettre en scène le lieu afin de provoquer un coup de cœur chez l’acquéreur » souligne Laurence Delannoy. Décoratrice d’intérieur, la Nordiste a récemment créé une agence de home-staging à Bondues, baptisée I.D.Home. Selon elle, le spécialiste doit créer « une ambiance harmonieuse » en portant  « un regard nouveau, extérieur et objectif » sur le logement.
 
Les points de vue externes sont toujours les bienvenues lorsque l’on souhaite préparer sa maison à la vente. En effet, les propriétaires peuvent difficilement faire preuve d’objectivité !
« Après plusieurs années dans une maison, on ne voit plus ses défauts », révèle Laurence Delannoy. Il peut s’agir d’une table trop grande qui diminue considérablement l’espace mais qu’on a pris l’habitude de contourner ou les poubelles devant la baie vitrée de la cuisine. Le professionnel relève les atouts et les faiblesses de votre logis lors d’une visite conseil puis se charge de la réalisation des modifications. 
 
 
Faut-il dépersonnaliser ? 
 
La pratique du home-staging est régulièrement associée à la dépersonnalisation d’une demeure. « A mon avis, toutes les pièces doivent subir ce lifting » confie Laurence Delannoy. Oui, mais pas n’importe comment ! « Une des règles principales est de dépersonnaliser les pièces sans retirer leur âme.  Il ne faut pas rendre la maison vide et froide mais éviter les éléments de décoration trop forts ou trop chargés de souvenirs  afin de laisser la possibilité au nouvel acquéreur de s’identifier, de se projeter dans la maison. » 
 
 

Soigner la première impression

Le jour J, alors que la maison est valorisée comme il se doit, quelques menus détails peuvent parfaire la présentation. 
 

Se mettre dans la peau de l’acheteur

Armez-vous d’une bonne dose d’empathie et tentez systématiquement de répondre à la question suivante : « Si j’étais un acquéreur, quelles caractéristiques me séduiraient ? ». En vous glissant dans la peau des potentiels acheteurs, vous serez à même de cerner leurs véritables attentes.
 

Les 4 sens aux aguets 

Lorsqu’un individu entre dans un lieu inconnu, ses sens sont aux aguets. Posez-vous les bonnes questions :
 
  • Que voit-on ? Listez à voix haute les éléments que vous voyez dans leur ordre d’apparition. Si quelque chose cloche (une tasse que vous avez oublié de ranger, un rideau mal accroché, etc.), cela vous sautera aux yeux.
  • Qu’entend-on ? Il est de bon ton de prévenir ses voisins que la maison qui jouxte la leur est en plein processus de vente. Ainsi, ils ne seront pas étonnés par les allées et venues des potentiels acquéreurs. De même, les plus polis d’entre eux comprendront qu’ils ne doivent pas faire trop de bruit pour laisser à l’acquéreur le loisir de se projeter en toute sérénité.
  • Que respire-t-on ? Nous n’y pensons pas toujours, pourtant, les effluves peuvent jouer sur la première impression. Peu avant la première visite, ouvrez grand vos fenêtres. Un air de fraîcheur va se répandre dans l’atmosphère, ce qui augmentera sans conteste le bien-être de l’acquéreur.
  • Que ressent-on ? Pour que le potentiel acheteur se sente bien, faites attention à la température du logis. En hiver, fixez le radiateur à 20°. Attention de ne pas trop chauffer pour ne pas instaurer un climat de touffeur. En été, n’hésitez pas à aérer. 
 
Faire preuve de singularité
 
Et si vous mettiez la technologie à votre service ? Il existe de véritables pépites en matière d’applications qui peuvent faire toute la différence auprès de l’acquéreur. 
 

Un plan sur-mesure

Vieux-jeu, le plan ? Pas si sûr. En complément des photographies, il fournit de précieuses informations pour aider l’acheteur à reconstituer l’espace. Vous n’êtes pas un bon dessinateur ? L’application MagicPlan vient à votre rescousse ! Armé de votre téléphone ou de votre tablette, il vous suffit de prendre votre demeure en photo. Le logiciel mesure ensuite vos murs et vos portes puis trace lui-même les délimitations. Il ne vous reste plus qu’à assembler les pièces avec vos doigts et le tour est joué !  
http://www.sensopia.com
 

Immersion totale

Les plans prennent du volume et se réalisent en 3 dimensions. Le principe vous plaît ? 
Pour élaborer la reconstitution de votre maison, la démarche est simple : tracez les contours du logement, ajoutez les meubles puis choisissez la couleur de vos murs et le style de votre revêtement. Une reconstitution tout en volume pour une immersion bluffante. 
http://mysketcher.com 
 
 

La personnalisation parfaite

Adapter la décoration d’un logement à chaque potentiel acquéreur : un rêve pour les vendeurs, qui pourrait prochainement devenir réalité ! Une agence immobilière Brésilienne a lancé ce concept inédit et l’a baptisé « home social staging ». Le principe est le suivant : avec l’accord de l’acheteur, l’agence utilise les photographies que celui-ci publie sur son compte Facebook. Ces clichés serviront de décor à l’appartement visité. Ils apparaitront dans divers cadres, accrochés dans toute la maison. Le concept a fait ses preuves et il ne serait pas étonnant qu’il fasse prochainement apparition en France ! 
 
 
Par Gabrielle Gilleron

vendre