Un nouveau mode de construction

La construction hors-site est une façon de concevoir la construction plutôt qu’une technique. Ce concept suit celui de la préfabrication (promu par la loi ÉLAN) en ajoutant une dimension industrialisée de l’assemblage et le transport du produit terminé sur le site. Cette approche hors- site est une opportunité pour un secteur de la construction bouleversé. Les heures de chantier qui s’effectuent habituellement sur site se réalisent ainsi dans un atelier ou une usine, permettant une production efficace pour la construction. Des murs, des pièces préfabriquées, des systèmes de ventilation ou de chauffage peuvent ainsi être fabriqués hors-site.

Des atouts pour le constructeur mais pas seulement...

Certaines entreprises développent ce mode de construction pour réduire leur impact sur l’environnement. C’est aussi une solution pour réduire les délais et les coûts des travaux. La construction hors-site permet de rendre un produit de plus grande qualité et moins cher. Les délais peuvent être réduits de 50%, offrant la possibilité de livrer des bâtiments deux fois plus vite. Ainsi, les loyers sont encaissés plus rapidement, les habitants logés plus tôt... En fin de compte, tout le monde y gagne. La construction modulaire réduit les coûts puisque la main-d'œuvre, lors d’un chantier sur site, effectue en moyenne 80 kilomètres pour se rendre sur son lieu de travail et passe environ 30% de son temps sur la route. Ce qui engendre une perte de temps et de productivité. Grâce à la construction hors-site, les rejets de CO2 peuvent également être évités. Selon une étude, une maison en bois, réalisée selon le procédé hors-site, améliore le bilan carbone de 30%. Dans les villes, la construction hors- site permet de désengorger les quartiers où les travaux prennent de la place. Ce type de construction évite des désagréments avec des méthodes d’assemblages plus propres, plus rapides et générant moins de nuisances sonores.

Le hors-site, un levier pour la relance

S’inscrivant dans la logique de performance recherchée dans le cadre de la RT2020, la construction hors-site semble être une solution sérieuse pour augmenter les marges de la construction ainsi qu’accroître les investissements et l’innovation. Il semblerait donc que l’avenir du bâtiment se joue dans les ateliers et usines.